Présentation

Ma démarche

Après un parcours pictural « classique », peu à peu l’évidence m’est apparue que les supports du peint, du sculpté, de l’écrit… sont des substituts de la peau. Je me suis mise alors à travailler sur des vêtements – dont on dit qu’ils sont une seconde peau -. Les Gynéglyphes (soutiens-gorge et slips durcis et peints) étaient des sortes de signes de femmes. Puis sont venus les Morceaux de corps : moulages de morceaux de mon corps avec de la bande plâtrée et sur lesquels je traçais des mots ou des motifs peints. Ninfae, Draps, Archives familiales étaient comme des chrysalides, des peaux abandonnées témoignant de notre évolution tout au long de notre vie. Ils étaient aussi un hommage aux Drapés de l’Histoire de l’art. Et objets jetés, délaissés et transmutés en objets d’art. Chaque vêtement, drap, ayant touché des corps avant d’être travaillé par moi, se trouvait ainsi chargé d’une histoire. Les Vanités sont venues pour participer à ma façon à ce thème de l’histoire artistique et les Fétiches et Momies de Barbie sont un clin d’oeil aux fétiches africains et aux momies de différentes civilisations que j’admire.

© Photo : Claire Defosse

Ma pensée d’artiste est une pensée incarnée, elle passe par la matière. Ma volonté de travail lent et en quantité limitée est ma façon de signifier que la chair est lente et a une valeur, et la légèreté de mes oeuvres parle de la fragilité de l’humain.

Depuis 2009, saturée de couleurs, j’ai laissé la peinture pour l’encre. Sur mes drapés, j’ai tracé au pinceau, avec de l’encre de chine rouge ou noire, des écritures improbables, automatiques : corps du texte, de l’écrit ? Tatouages ! Broderies. Et parallèlement j’ai dessiné, toujours à l’encre de chine mais là, sur du papier. Dessins figuratifs où Alice au Pays des Merveilles et Lola Montès valsaient avec le Diable. Depuis 2015 le dessin a pris la place exclusive de mon espace. Gardant le souvenir illuminé des obscurités de Seurat, d’Odilon Redon, de Gustave Doré, d’Alfred Kubin et de quelques autres, je rends visite actuellement aux divas des opéras qui ont bercé mon enfance. On dit de mon travail qu’il est « singulier », ce que j’accepte.

Je ne parle pas de l’écriture, qui a toujours été présente sur mon chemin.

Danielle Stéphane
Février 2016

CV

Vit et travaille à Lyon

Expositions collectives (sélection)

  • Happy birthday Alice ! Installation collective - galerie-atelier Ahtzic Silis - Lyon, 2015, 2016
  • De fil en habit (résonance Biennale de Lyon) – Musée de Bourgoin-Jallieu (38), 2013
  • La Route de la Soie – vitrines du Monoprix GBL Lyon 2008
  • A la frontière du vêtement – Musée des tissus – Lyon 2007
  • Art from Detritus : Art from another reality – New-York (USA) 2004, 2005, 2007
  • Shanghaï Art Fair - Shanghaï (Chine) 2004
  • La Promenade des lions -Lyon 2004
  • De quoi se mêlent-ils ? II Musée international de la chaussure - Romans (38) 2004
  • Festival La Chair et Dieu - Lyon 2003
  • Paroles de fringues Musée de Bourgoin-Jallieu (38) 2002
  • Lyon X Press Viridian Artists Inc. - New-York (USA) 1998
  • En marge du siècle nouveau - Varsovie (Pologne) 1997
  • Galerie Thomas-Vitale - Lyon 1993
  • Le Fort du Bruissin à Francheville (69) 1992

Expositions personelles (sélection)

  • Variations Lola - galerie Alain Dettinger, Lyon 2015
  • Nymphes et Vanités - galerie Jean-Louis Mandon, Lyon 2015
  • Aïe mes idoles ! (encres sur papier) – galerie Jean-Louis Mandon, Lyon 2012 à l’occasion de la publication de Aïe mes idoles ou Canards exquis, textes de Catherine Thomas-Antérion. Jacques André éditeur
  • Nymphes, etc. – Mairie du 1er arrondissement, Lyon, 2011
  • Association Geneviève Dumont – Pollionnay (69) 2001
  • La Cave Littéraire – Villefontaine (38) 1982, 1992

Textes

  • L'art guérit-il ? un chapitre dans Arts et neuropsychologie : théorie et applications cliniques. Éditions De Boecke, Bruxelles, mai 2013
  • Rouge couché recueil poétique. Editions Jacques André, Lyon juin 2009
  • Pierre Pelloux homme de l’ombre monographie d’artiste.Editions Thalia, Paris 2007. (Prix du Manuscrit 2006 du Département du Rhône)
  • Le droit de se contredire Entretiens avec Roger Grenier, éditions de La Passe du Vent 2001
  • Textes poétiques dans Le Foudulire (revue de la Cave Littéraire), dans Bacchanales (revue de la Maison de la Poésie Rhône-Alpes)
  • Favrène ? texte in Favrène éditions Fus Art 1996
  • La petite fille qui voulait sortir de l’arbre. Balabi le koala : contes publiés dans Pomme d’Api 1979, 1980

Bibliographie

  • Claire Defosse. Créatrices à l’oeuvre. Souyri, 2013